home-circle-bg
home-circle-bg french-language-switch

Chirurgie plastique

La chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique est une spécialité dédiée au traitement des problèmes morphologiques et esthétiques. Parmi les spécialités chirurgicales, elle a la particularité de fournir à chaque patiente ou patient, une solution technique unique, la plus appropriée au problème. « Le souci de l’esthétique doit faire partie intégrante de tous nos actes de chirurgie réparatrice et reconstructrice. De la même façon, en chirurgie esthétique, il faut toujours garder une certaine idée de reconstruction, reconstruction de cet aspect esthétique idéal perdu ou idéal souhaité. C’est dans cette approche, à la fois plastique et esthétique, que réside l’avenir de notre discipline ; et dans le souci de donner le meilleur résultat possible à chaque patiente » (Chirurgie plastique et esthétique : une et indivisible. DELAY E. Réalités en chirurgie plastique 2016 ; 14 : 3-4)

C’est ici tout le talent et l’expérience des meilleurs chirurgiens plasticiens et des meilleurs chirurgiens esthétiques, de permettre de donner la meilleure solution et le meilleur résultat possible pour chaque patient, en utilisant des petits trucs (des petites astuces), ou des améliorations techniques précises et adaptées à chaque cas.

Les techniques utilisées pour la correction des multitudes des problèmes rencontrés par un chirurgien plasticien sont en constante évolution, et il est important que le chirurgien plasticien se tienne bien au courant des techniques les plus modernes et les plus efficaces. Aussi, l’implication du Chirurgien Plasticien dans la communauté scientifique médicale, en Chirurgie Plastique, est fondamentale pour son maintien au meilleur niveau de sa discipline.

  • Chirurgie esthétique des paupières
  • Chirurgie des oreilles décollées
  • Transfert de graisse au niveau du visage : lipostructure (lipofilling, lipomodelage)
  • Liposuccion
  • Chirurgie de l’abdomen
  • Remodelage fessier esthétique
  • Lifting de la face interne des cuisses
  • Lifting de la face interne des bras
  • Chirurgie génitale esthétique
  • Lifting du visage et du cou

  • Indications du rajeunissement facial en fonction de l'âge

De 20 à 30 ans:
La chirurgie avant 30 ans est rarement indiquée. On peut réaliser parfois une lipostructure lorsque la patiente a une cerne d’origine familiale très marquée, surtout si une autre intervention chirurgicale est prévue par ailleurs.

Entre 30 et 40 ans:
La chirurgie entre 30 et 40 ans est également rare, et les indications correspondent à des particularités de vieillissement facial, habituellement familiales. Dans de rares cas, en effet, des patientes ont une prédisposition génétique au vieillissement de la région orbitaire. Nous pouvons être amenés à réaliser une blépharoplastie supérieure en cas d’excès cutané supérieur ; ou une blépharoplastie inférieure en cas d’apparition de poche palpébrale inférieure.

Entre 40 et 60 ans:
Les stigmates du vieillissement peuvent apparaitre et doivent être analysés avec précision avec la patiente face au miroir. C’est dans cette période de la vie qu’en général la première chirurgie de rajeunissement facial est réalisée. Cette chirurgie doit être réalisée avec délicatesse et subtilité pour préserver le caractère naturel du visage et ne pas modifier les expressions. Dans cette période de la vie, le lifting doit être adapté aux stigmates du vieillissement, sans attendre d’avoir un vieillissement complet du visage. On adapte le geste du lifting, en fonction des stigmates de vieillissement, pour traiter chaque région du visage par une intervention plus légère qu’un « grand lifting », et ceci de façon individualisée à chaque patient. Le message à faire passer est qu’il vaut mieux préserver les signes de la jeunesse plutôt que d’attendre un vieillissement trop important du visage, qui imposerait une chirurgie de rajeunissement trop lourde et plus brutale pour la patiente. Cette conception permet d’obtenir une récupération plus rapide, des cicatrices plus courtes, et un résultat plus naturel s’intégrant mieux à l’évolution naturelle du visage.

Après 60 ans:
Pour les patientes qui n’ont pas bénéficier d’interventions de chirurgie de rajeunissement facial, il faut alors proposer un lifting du visage en insistant particulièrement sur la partie basse du visage, qui est habituellement la demande principale des patientes pour corriger les joues, les bajoues et la région cervicale. Il faut savoir qu’il vaut mieux ne pas trop attendre avant d’envisager un lifting, car lorsque les tissus sont vraiment trop relâchés, il faudrait réaliser deux liftings à un an d’intervalle pour obtenir le même résultat car l’excès tissulaire trop important peut entrainer un relâchement des tissus dans l’année postopératoire. Même si la majorité des patientes se focalisent sur la région inférieure du visage, mais il faut savoir réaliser une analyse globale du visage, et bien souvent proposer une blépharoplastie associée de façon à ce que l’ensemble du visage soit plus harmonieux. En effet, c’est le caractère homogène qui rend au visage son harmonie, et évite de se retrouver dans des situations avec un mauvais rendu, ou un aspect de « visage opéré ».

A qui se confier pour la réalisation d’un lifting?
L’intervention de lifting cervico-facial est incontestablement l’une des plus emblématiques de notre métier de Chirurgien Plasticien. Cette intervention, et toutes les interventions complémentaires associées (lipostructure, blépharoplasties, lifting centrofacial, lifting temporal, lifting du sourcil, lifting de la lèvre supérieure) ont fait d’énormes progrès ces dernières années dans leur qualité, leur sécurité, et leur caractère naturel. C’est d’ailleurs pour cela que nous avons consacré le rapport de notre présidence de la Société Française de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique à ce sujet sous le titre « Le Renouveau des liftings Cervico-faciaux ». Le Chirurgien Plasticien est ainsi le mieux placé par sa formation et son approche esthétique pour réaliser cette chirurgie. Le Chirurgien Plasticien expérimenté et d’âge mur est souvent l’homme de la situation ++, car il a l’expérience de cette intervention délicate. C’est aussi naturellement l’âge auquel sa réputation et son expérience donnent accès à la patientèle pouvant s’offrir cette intervention assez onéreuse. A cet âge, le Chirurgien Plasticien a également l’empathie nécessaire, car il connaît alors lui aussi les stigmates du vieillissement, et s’y intéresse beaucoup : il comprend la personne dans sa demande, et peut ainsi essayer d’être au plus près de sa demande tout en lui expliquant les possibilités et les limites grâce à son expérience. D’autre part, cette chirurgie est potentiellement stressante pour les patientes, et il faut savoir « canaliser » ce stress : l’expérience et la maturité aident beaucoup à gérer la période post-opératoire. Le lifting cervico-facial est en effet une « aventure » considérable, et les difficultés post-opératoires pour le patient ne doivent pas être sous-estimées. C’est d’ailleurs pour cela que la forte motivation du patient est essentielle, et l’accompagnement par une personne bienveillante de l’entourage du patient est souhaité durant la période post-opératoire. Cette intervention représente cependant un apport majeur pour le patient qui avait une bonne indication, une forte motivation, et qui a bénéficié d’une bonne intervention par un chirurgien expérimenté. L’apport de cette intervention justifie dans la majorité des cas les contraintes post-opératoires. Durant l’ensemble de ce processus, la prise en charge optimale est fondamentale. Elle doit être non seulement technique et chirurgicale, mais aussi humaine avec prise en charge optimale en termes de soins pré-, per-, et post-opératoires, avec une grande disponibilité du Chirurgien si le patient est inquiet. Par la qualité de la relation humaine avant l’intervention, et par la qualité du suivi post-opératoire, le Chirurgien plasticien peut amener le patient à la satisfaction et obtenir les meilleurs résultats possibles tout en réduisant le risque de problèmes et de complications. La Médecine esthétique permet aussi d’affiner et de compléter le résultat, et de corriger des imperfections résiduelles éventuelles, et ainsi d’accompagner les patients vers la satisfaction, et ainsi d’offrir le meilleur résultat possible pour chaque patient.

Référence:
Le renouveau des Liftings cervico-faciaux. Sous la direction de Delay E. Paris : Elsevier, 2017 : 253.